"Haute-Saône : Le très haut débit grâce à la fibre optique", c'est le titre de l'article de FR3 en date du 17/01/2015 (http://france3-regions.francetvinfo...).

Le 17 juillet 2014, Manuel Valls a donné son accord de principe pour le financement de 7 nouveaux réseaux de fibre optique d’initiative publique présentés par des collectivités locales. L’Alsace, la Bretagne, l’Eure, la Haute-Saône, la Manche, le Val-de-Marne et le Tarn-et-Garonne sont les heureux élus. http://www.gouvernement.fr/action/l...

Le "Plan France Très Haut Débit" se déploie donc en Haute-Saône, et la Secrétaire d'Etat chargée du numérique est venue dans le département à l'occasion de cette annonce : http://france3-regions.francetvinfo... mais le reportage stipule bien que pour l'école présentée dans le reportage le haut débit n'est arrivé qu'en 2013.

Et oui, ainsi qu'il est dit dans cet article : http://www.01net.com/editorial/6240..., pour avoir le très haut débit il faut déjà avoir le haut débit.

Rappelons que la commercialisation de l'ADSL date de 1999 (http://www.zdnet.fr/actualites/10-a...).

Bonne nouvelle donc que le soutien de l’État pour permettre la montée en débit ! Quels seront alors les heureux élus de Haute-Saône qui découvriront enfin l'ADSL ?

Il est maintenant plus aisé de connaître l'état des territoires en matière de haut débit, grâce à l'Observatoire Très Haut Débit lancé en juillet 2014. Dans certaines communes, le modem 56 kb/s demeure bel et bien vivant, cherchez Provenchère (70) sur la carte de l'Observatoire du Très Haut Débit (http://observatoire.francethd.fr) et vous obtenez : debitProvenchere2.jpg

plus de 65% d'inéligibilité à l'ADSL.

Nous sommes donc plus qu'impatients de connaître le débit prévu et le calendrier détaillé de la montée en débit, commune par commune.

En effet le SDTAN de Haute-Saône (Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique du Département) de novembre 2011 annonce Provenchère en zone quaternaire de priorité 1, donc objet d'un déploiement d'une desserte radio pendant la phase 1 de 2011-2015 (http://www.cg70.fr/web/guest/amenag...). Une desserte radio ?!

Espérons qu'avec ce nouveau réseau d'initiative publique la radio soit partie aux oubliettes et que la commune bénéficie bien du haut débit filaire.