Blog des enfants du numérique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Haute-Saône

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 12 mai 2016

La fibre optique est arrivée !

FibreProvenchere

@Mairie de Provenchère-2016

vendredi 22 janvier 2016

Une lueur de fibre à l'horizon ?

D'après les informations de l'Est Républicain du 02/01/2016 à 05:02, le déploiement de la montée en débit pour Provenchère est planifié pour le 3e trimestre 2016 !

Après une annonce en 2014 d'une desserte en septembre 2015, il reste un doute sur la date effective, d'autant que la dernière phrase de l'article remet le satellite au goût du jour, bien loin des avantages de l'ADSL et encore plus loin du FTTH..."Pour les 4.000 prises les plus éloignées du nouveau réseau, HSN* envisage d’aider financièrement les habitants qui souhaitent acquérir des kits satellitaires."
(*NDLR : HSN est le Syndicat mixte Haute-Saône numérique qui porte le projet d'aménagement numérique de la Haute-Saône)

Si on fait un test d'éligibilité Ariase** sur une ligne du village, voici ce qu'on obtient : "Votre ligne sera migrée vers le nouveau central téléphonique 70426PVC le 25/05/2016"
** http://www.ariase.com/fr/eligibilit...


Affaire à suivre, il est encore trop tôt pour crier victoire :)


             Est Républicain du 02/01/2016

http://www.estrepublicain.fr/editio...


"Le déploiement village par village

Voici la liste des villages, classés par communautés de communes, qui vont bénéficier en 2016 du programme de montée en débit internet piloté par Haute-Saône numérique. Entre parenthèses, le nombre de lignes impactées, qui devrait dépasser les 18.000 à la fin de l’année.
[...]

Troisième trimestre 2016

Rahin et Chérimont : Champagney Le Ban (625).

Haute vallée de l’Ognon : Ecromagny (65).

Val de Gray : Nantilly (208), Champtonnay (63), Cresancey (81).

Combes : Rupt-sur-Saône (121), Neuvelle-lès-la-Charité (98), Rosey (113), Ovanches (67), Vy-le-Ferroux (73), Velleguindry-et-Levrecey (58), Chantes (57).

Pays de Villersexel : Fallon (128), Mignavillers (139), Senargent-Mignafans (97), Melecey (110).

Haute-Comté : Ainvelle (82), Demangevelle (160), Selles (141), Passavant-la-Rochère (63).

Triangle vert : Villers-le-Sec (168), Lantenot (202), Villers-lès-Luxeuil (88), Franchevelle (171), Borey (162), Colombe-lès-Vesoul (207).

Terres de Saône : Provenchère (107), Varogne (59), Flagy (57), La Villeneuve-Bellenoye-et-la-Maize (66), Mersuay (121), Bougnon (222), Vellefrie (52). Quatrième trimestre

Pays riolais : Montarlot-lès-Rioz (103).

Pays de Montbozon et du Chanois : Chassey-lès-Montbozon (102), Authoison (119).

Triangle vert : Abelcourt (152), Genevrey (105), Châtenois (76), Mailleroncourt-Charrette (162).

Val de Pesmes : Vadans (109), Venère (61), Broye-Aubigney-Montseugny (59).

Val marnaysien : Bonboillon (101).

Pour les 4.000 prises les plus éloignées du nouveau réseau, HSN envisage d’aider financièrement les habitants qui souhaitent acquérir des kits satellitaires."

lundi 2 février 2015

Haute-Saône : Le très haut débit grâce à la fibre optique

"Haute-Saône : Le très haut débit grâce à la fibre optique", c'est le titre de l'article de FR3 en date du 17/01/2015 (http://france3-regions.francetvinfo...).

Le 17 juillet 2014, Manuel Valls a donné son accord de principe pour le financement de 7 nouveaux réseaux de fibre optique d’initiative publique présentés par des collectivités locales. L’Alsace, la Bretagne, l’Eure, la Haute-Saône, la Manche, le Val-de-Marne et le Tarn-et-Garonne sont les heureux élus. http://www.gouvernement.fr/action/l...

Le "Plan France Très Haut Débit" se déploie donc en Haute-Saône, et la Secrétaire d'Etat chargée du numérique est venue dans le département à l'occasion de cette annonce : http://france3-regions.francetvinfo... mais le reportage stipule bien que pour l'école présentée dans le reportage le haut débit n'est arrivé qu'en 2013.

Et oui, ainsi qu'il est dit dans cet article : http://www.01net.com/editorial/6240..., pour avoir le très haut débit il faut déjà avoir le haut débit.

Rappelons que la commercialisation de l'ADSL date de 1999 (http://www.zdnet.fr/actualites/10-a...).

Bonne nouvelle donc que le soutien de l’État pour permettre la montée en débit ! Quels seront alors les heureux élus de Haute-Saône qui découvriront enfin l'ADSL ?

Il est maintenant plus aisé de connaître l'état des territoires en matière de haut débit, grâce à l'Observatoire Très Haut Débit lancé en juillet 2014. Dans certaines communes, le modem 56 kb/s demeure bel et bien vivant, cherchez Provenchère (70) sur la carte de l'Observatoire du Très Haut Débit (http://observatoire.francethd.fr) et vous obtenez : debitProvenchere2.jpg

plus de 65% d'inéligibilité à l'ADSL.

Nous sommes donc plus qu'impatients de connaître le débit prévu et le calendrier détaillé de la montée en débit, commune par commune.

En effet le SDTAN de Haute-Saône (Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique du Département) de novembre 2011 annonce Provenchère en zone quaternaire de priorité 1, donc objet d'un déploiement d'une desserte radio pendant la phase 1 de 2011-2015 (http://www.cg70.fr/web/guest/amenag...). Une desserte radio ?!

Espérons qu'avec ce nouveau réseau d'initiative publique la radio soit partie aux oubliettes et que la commune bénéficie bien du haut débit filaire.

mardi 11 janvier 2011

Aidez-nous à rejoindre le monde numérique

Tandis que la fibre optique se déploie, même en Lozère, les habitants des zones blanches désespèrent de voir arriver un vrai haut débit par voie filaire.

http://www.youtube.com/watch?v=qKpL...

Aidez-nous à rejoindre le monde numérique :

www.lesenfantsdunumerique.fr

Alors que l'ADSL dessert la grande majorité des usagers et que le gouvernement subventionne le très haut débit par fibre optique (FttH), la discrimination envers les non-connectés perdure.

Stop aux solutions palliatives coûteuses, inefficaces et limitées pour l'usager face aux technologies reines qui dominent parce qu'elles sont les mieux adaptées aux besoins, et que l'offre commerciale abondante rend accessible à tous.

http://www.youtube.com/watch?v=qwYE...

lundi 19 juillet 2010

ADSL en Haute-Saône

Haute-Saône :

546 communes,
231 879 habitants d'après le recensement de 2007,
87 Noeuds de Raccordement (NRA ou centraux téléphoniques),

97 zones de sous-répartiteurs (ZSR) desservant un minimum de dix lignes analogiques inéligibles au haut débit ADSL au NRA Origine
(Cf. /post/2010/07/18/Donn%C3%A9es-r%C3%... Andelarrot est maintenant éligible par NRA-ZO).

Dégroupage :

Dégroupage Haute-Saône

mercredi 7 juillet 2010

Réunion publique du Préfet de Haute-Saône - 5 juillet 2010

Lors de cette réunion ont été évoqués 3 thèmes issus du CIADT (Comité Interministériel d’Aménagement du Territoire) du 11 mai 2010 : Pôle d’Excellence Rurale, Maisons de santé pluridisciplinaires et Très Haut Débit.

Le programme Très Haut Débit a été présenté par le chargé de mission TIC du SGAR (Secrétariat Général aux Affaires Régionales).

Après le rappel succinct du programme, le chargé de mission a indiqué les actions en cours pour la région :

- Création d’un schéma de cohérence territorial

- Création d’une cellule de concertation

Et pour le département 70, les actions à venir :

- Création d’un schéma directeur d’aménagement numérique.

Aucun projet de couverture haut débit ni très haut débit n’a été mentionné.

Le projet du CG70, labellisé récemment (4,2 M€ dont 802.452 € de subvention européenne), consiste –selon le Président d’une Communauté de Communes- à doubler le réseau de France Telecom le long de l’axe Est-Ouest des villes du département. Le Conseil Général trouverait la location du réseau France Telecom trop chère.

(Remarque : le projet comporterait également le dégroupage de 5 NRA, donc l’amélioration de services pour des usagers déjà desservis en ADSL).

En répondant aux questions de la salle, le chargé de mission a précisé qu’il était urgent d’attendre, que malgré les besoins de haut débit à court terme, il ne fallait rien faire « dans la précipitation ».

Il a indiqué que le NRA-ZO n’était pas une solution, et que d’autres technologies pouvaient convenir (il a murmuré Wimax en toute fin de réunion).

Aux questions demandant des solutions concrètes pour la couverture des zones blanches et une date, il n’a pas répondu. Aucun représentant du Conseil Général ne s’est manifesté. Il semble qu’un conseiller général était présent, mais malgré les demandes du Préfet à deux reprises il n’a pas souhaité prendre la parole.

vendredi 2 juillet 2010

Schémas directeurs d'aménagement numérique en Haute-Saône

La loi relative à la lutte contre la fracture numérique du 17 décembre 2009 prévoit l'élaboration de schémas directeurs d'aménagement numérique du territoire (SDANT). Le contenu de ces schémas a été précisé à l'article L. 1425-2 du Code Général des Collectivités Territoriales.

Un schéma directeur territorial d'aménagement numérique recense les infrastructures et réseaux de communications électroniques existants, identifie les zones qu'ils desservent. Il présente une stratégie de développement de ces réseaux, concernant prioritairement les réseaux à très haut débit fixe et mobile, y compris satellitaire, permettant d'assurer la couverture du territoire concerné. Il recouvre un ou plusieurs départements ou une région et est établi à l'initiative des collectivités territoriales concernées. Il a une valeur indicative, et vise à favoriser la cohérence des initiatives publiques et leur bonne articulation avec l'investissement privé.

C’est un document opérationnel de moyen/long terme

  • décrivant une situation à atteindre en matière de couverture numérique du territoire considéré
  • analysant le chemin à parcourir pour y parvenir et la part prévisible qu’y prendront les opérateurs privés,
  • arrêtant des orientations sur les actions publiques à mettre en œuvre pour accélérer l’atteinte de ces objectifs, ou simplement permettre de les atteindre.

Il doit être révisé régulièrement en fonction de l'évolution de la régulation (règlementation), des aides disponibles, de l'évolution des technologies, et de l'évolution des techniques de déploiement des technologies. Il donne les réponses aux questions :

• quel type de service pour quelle population ?

• sur quel type de territoire et à quel horizon ?

• de manière impérative ou simplement souhaitable ?

Ce document n'a pas valeur de projet : c'est un document d'information.

Une collectivité (département, région) peut faire appel à un prestataire de services pour établir ce document, via un appel d'offres de marché public.

Deux appels d'offres viennent d'être émis en Haute-Saône concernant ces schémas directeurs d'aménagement numérique du territoire (SDANT):

1) CG70 - Assistance à maîtrise d'ouvrage Schéma directeur d'aménagement numérique (mise en ligne 02/07/2010)

Existant, diagnostic (ambition atteignable et situation cible, part des opérateurs), schéma directeur (principes et programme d'actions), schéma d'ingénierie.

  • Durée d'étude : 2 ans
  • Période de projection : SDANT sur 15 ans
  • Date de réponse : 13/08/10
  • Montant : 120.000 €
  • Critères de sélection : technique 50%, prix 45%, développement durable 5%.
  • Subventions Feder et caisse des dépôts.

http://www.marchesonline.com/mol/fr...

2) CCAV (Communauté de Communes de l'Agglomération de Vesoul)- Elaboration d'un Schéma directeur d'aménagement numérique (mise en ligne 26/06/2010)

Ambition (Existant,situation cible, comité de pilotage), diagnostic (chiffrage montée en débit et évolution très haut débit, part des opérateurs), élaboration du projet d'aménagement numérique(scénarii, choix), rédaction du Schéma directeur d'aménagement numérique.

  • Durée d'étude : 5 mois maximum
  • Date de démarrage de la prestation : courant septembre
  • Date de réponse : 30/07/10
  • Critères de sélection : technique 60%, prix 40%.
  • Ressources propres et ressources extérieures publiques.

http://www.marchesonline.com/mol/fr...

Comment le schéma de la CCAV va-t-il s'intégrer à un schéma départemental qui arrivera deux ans plus tard ?

jeudi 1 juillet 2010

C'est les vacances ...et l'heure du calcul

C'est les vacances scolaires, mais il faut bien quelquefois faire des devoirs de vacances.

Exercice de calcul : Un marché d'installation satellite-WiFi aurait coûté "993 017,00 € H.T" en 2007, (source http://www.theitcircle.net/post/200...)

Le nombre d'abonnés à ce système est d'un peu plus de 1000 . (source Conseil Général)

Ce chiffre est en baisse car 3 communes au moins sont passées ADSL en mars 2010, et 2 au moins vont bientôt être raccordées ADSL. http://www.vesoul.fr/index.php?opti...

http://www.estrepublicain.fr/fr/her...

Quel est le "coût à la prise" ?

Même si le marché n'a pas été reconduit à l'échéance 2009, que peut-on dire de ce "coût à la prise" ? Cf. pour l'historique : http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net...

et pour comparaison :

http://www.amenagement-numerique.fr...

http://extranet.ant.cete-ouest.equi...

mardi 22 juin 2010

Le très haut débit en Haute-Saône : la fracture optique est déclarée

"France 3 Haute-Saône - 151 km de fibre optique pour le très haut débit-

mardi 22 juin 2010

La Haute-Saône devrait créer 101 km de fibre optique et en récupérer 50 km existants pour développer le très haut débit dans le département. L'initiative, lancée par le conseil général, coûtera plus de 4,2 millions d'euros hors taxe. Dans le cadre d'un plan de relance européen, l'Etat vient de retenir ce projet de "soutien au développement des infrastructures pour l'internet à haut débit dans les zones rurales". Le conseil général recevra à ce titre une subvention d'un peu plus de 800 000 euros. Le réseau doit relier les principales villes de Haute-Saône d'est en ouest."

Ces 4,2 millions d'euros d'argent public donneront un meilleur service à ceux qui en ont déjà un bon. Les mal desservis d'aujourd'hui resteront les mal desservis de demain.

http://www.sycabel.com/detail.do?idRubrique=47&noArticle=61

Que faut-il faire pour que nous soyons égaux en desserte ADSL comme en droit d'accès Internet, dès lors que nous avons une ligne téléphonique fixe ?

A qui faut-il s'adresser pour que les zones blanches soient résorbées avec du haut débit filaire ADSL, et que tous les citoyens aient une connexion en VRAI HAUT DEBIT, 10Mbps, Triple Play pour 30 €/mois ?

A quand un projet très haut débit fibre optique pour 100% des citoyens qui ont une ligne téléphonique fixe ?