Blog des enfants du numérique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Très Haut Débit

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 1 juillet 2010

Coup de pouce numérique

Vous avez l'ADSL 2+, le triple play, le trés haut débit, mais vous êtes solidaires des oubliés du numérique.

Soutenez-nous en postant un commentaire à ce billet. S'il vous plaît, identifiez-vous au moins par votre commune ou code postal.

Merci !

mercredi 30 juin 2010

Prise de Contact pour Les Assises Citoyennes "Une ruralité en très haut débit", RuraliTIC, 30-31 août 2010

Voici la liste des collectifs et amis Internet contactés pour partager avec nous les Assises citoyennes. Elle sera mise à jour régulièrement.

  • Trés) Haut Débit et Ruralité

http://mlebon.typepad.com/hd_rural/...

  • AveyronAdsl

http://aveyronadsl.free.fr/index.ph...

  • Le Très Haut Débit à Bouffémont

http://treshautdebitbouffemont.word...

  • C@dsl 52

http://www.cadsl52.fr

  • Collectif 88 Internet pour tous

http://www.collectif88.fr

  • Collectif des délaissés du haut débit (en Limousin )

http://zo87.info

  • Collectif-IT

http://alainbaritault.wordpress.com

  • Images 48

http://www.images48.fr

  • Internet haut débit au milieu des vignes

http://haut-debit-saint-bauzille.tu...

  • Jean-Michel Billaut

http://billaut.typepad.com

  • Les Sources de l’Info : parution de l'article le 2/07/10

http://www.lessourcesdelinfo.info

  • www.mayenne.org

http://association.mayenne.org/inde...

  • Le Drennec ADSL

http://drennecadsl.free.fr/

Mise à jour : 23 juillet 2010

mardi 29 juin 2010

"Une ruralité en très haut débit pour quoi faire ?"

Avec son accord, voici un relais de Pierre Ygrié qui propose des Assises citoyennes sur le thème "Une ruralité en très haut débit pour quoi faire ?" via un Atelier dédié à l'occasion de RuraliTIC :

"Organiser des assises citoyennes pour, ensemble, réfléchir à la façon dont le numérique pourrait nous permettre d'imaginer demain, ne serait-ce pas un superbe challenge ?"

Rendez-vous de lecture billet et commentaires : http://websdugevaudan.wordpress.com...

Si vous êtes d'accord avec son contenu, vos compléments, idées et propositions sont attendus !

dimanche 27 juin 2010

Les critères pour qualifier une connexion

Le débit est certes un critère majeur pour définir la qualité d’une connexion, et les usages qu’elle permet.

Néanmoins, une qualification sur le critère débit ignore tous les autres aspects d’une connexion qui ont un impact direct pour l’usager. Comme le démontrent les témoignages des usagers bas débit ou des usagers de technologies palliatives à l’ADSL (le satellite dans le cas de la commune de Provenchère), le critère « débit » seul ne permet pas de qualifier une connexion ou une offre haut débit. Ce serait une différentiation subjective, car elle ferait croire qu’une offre haut débit est de qualité si le débit (annoncé) est élevé, alors que d’autres facteurs entrent en ligne de compte pour l’usager selon la technologie par laquelle il accède au réseau Internet.

Il est nécessaire de qualifier une connexion ou une offre par cinq critères :

- Le critère de débit, encore faut-il définir s’il s’agit de débit crête maximal, de débit réel moyen sur une période, ou de débit minimal garanti, cette dernière définition étant bien sûr la plus pertinente pour l’usager, et la moins litigieuse, - le critère de non-limitation des volumes de données en réception et en émission, car les quotas génèrent de facto un accès limité à Internet, et une régression en bas débit dans le cas satellite, - le critère de temps de réponse, qui trop important interdit certains services sur Internet et IP (télévision, téléphone VoIP, Vidéo à la Demande-VoD, jeux en réseau, … etc.), et permet de différentier l’ADSL de ses technologies palliatives, - le critère de continuité de service (hors force majeure), qui qualifie de façon binaire le respect ou non par le prestataire de l’obligation de résultats relatif au droit d’accès à Internet , - et le critère de symétrie, qui permet de différencier la technologie ADSL des technologies plus performantes à cet égard (SDSL), mais aussi de la différencier des offres très haut débit sur fibre optique.

Ces cinq critères sont mesurables, et un mécanisme de contrôle peut être mis en place, la localisation du ou des points de contrôle (FAI, réseau, équipements actifs, abonné) étant à définir.

Une qualification « SQdS » prenant en compte les cinq critères mentionnés ci-dessus serait une qualification équitable, car représentative des Services disponibles pour l’usager, « S », et de la Qualité de Service réelle résultante pour l’usager « QdS ».

Si le client d’un FAI doit posséder différents équipements pour accéder à chacun des services Internet, télévision, téléphone du FAI, alors le FAI ne pourra pas inscrire son offre en tant que « Triple Play » dans la qualification « SQdS », mais seulement son offre Internet, car les autres canaux de communication (TV et téléphone) sont indépendants.

mardi 22 juin 2010

Le très haut débit en Haute-Saône : la fracture optique est déclarée

"France 3 Haute-Saône - 151 km de fibre optique pour le très haut débit-

mardi 22 juin 2010

La Haute-Saône devrait créer 101 km de fibre optique et en récupérer 50 km existants pour développer le très haut débit dans le département. L'initiative, lancée par le conseil général, coûtera plus de 4,2 millions d'euros hors taxe. Dans le cadre d'un plan de relance européen, l'Etat vient de retenir ce projet de "soutien au développement des infrastructures pour l'internet à haut débit dans les zones rurales". Le conseil général recevra à ce titre une subvention d'un peu plus de 800 000 euros. Le réseau doit relier les principales villes de Haute-Saône d'est en ouest."

Ces 4,2 millions d'euros d'argent public donneront un meilleur service à ceux qui en ont déjà un bon. Les mal desservis d'aujourd'hui resteront les mal desservis de demain.

http://www.sycabel.com/detail.do?idRubrique=47&noArticle=61

Que faut-il faire pour que nous soyons égaux en desserte ADSL comme en droit d'accès Internet, dès lors que nous avons une ligne téléphonique fixe ?

A qui faut-il s'adresser pour que les zones blanches soient résorbées avec du haut débit filaire ADSL, et que tous les citoyens aient une connexion en VRAI HAUT DEBIT, 10Mbps, Triple Play pour 30 €/mois ?

A quand un projet très haut débit fibre optique pour 100% des citoyens qui ont une ligne téléphonique fixe ?

jeudi 17 juin 2010

Programme National Très Haut Débit

Le volet C prévu initialement pour la couverture 100% du territoire a disparu dans le programme publié le 14 juin 2010. En lieu et place, un volet d'expérimentation avec la sélection de 5 projets sur toute la France.

Quel avenir numérique très haut débit pour les zones blanches ADSL ? Il existe des communes esseulées dans leur combat pour l'obtention du haut-très haut débit, quand la communauté de communes n'a pas voulu prendre la compétence Aménagement Numérique, et quand le Conseil Général ne s'investit pas dans cette thématique.

Quelle commune a les moyens techniques et financiers de préparer seule un dossier projet d'aménagement numérique, surtout s'il s'agit de technlogies non encore éprouvées comme dans le cas de ce volet C ?

Qui répondra à l'appel des naufragés , surfant sur la vague sans trouver le fil cuivre ou optique menant au continent de l'Internet?

page 2 de 2 -